La High Line de New York, source d’inspiration artistique

avril, 2012

Comment la High Line de New York a servi d’inspiration pour créer de l’art – à encadrer ou à porter.

Juste après l’ouverture de la première phase de la High Line – ancienne voie ferrée transformée en promenade plantée dans Manhattan – je me suis promenée avec une amie le long de la première partie de cet original jardin suspendu. En me déplaçant le long de ce chemin verdoyant bien au dessus des rues, j’avais l’impression qu’en tendant la main je pouvais toucher le paysage urbain qui s’étendait de chaque côté. La palette de couleurs de cette première phase – des vieilles briques, du verre brisé, et l’échafaudage bleu de chantiers – est particulièrement frappante.

J’ai été surprise de trouver une palette de couleurs très différente dans la deuxième phase du projet: les oranges et les bleu-ciel dominent le paysage de la phase II. En regardant vers le nord, on entrevoit les vestiges de l’ancien chemin de fer en attente d’être transformé pour la troisième phase du projet. À la fin de ce deuxième parcours, on pouvait observer la tente blanche de l’école de trapèze de NY annonçant « Oubliez la peur, inquiétez-vous de l’addiction ! ».

L’élévation de la High Line présente une vue extraordinaire de New York; tout à coup on se retrouve nez à nez avec le paysage architectural et urbain du couloir occidental de Manhattan en rapide évolution. Cela provoque un nouveau sentiment d’intimité avec la ville. Inspirée, j’essaie de saisir ce sentiment et, avec la photographie séquentielle, je peins un portrait de Manhattan.

Pour l’historique voir www.thehighline.org

NYC High Line 2010

impression lambda sous diasec
50 cm x 70 cm
NYC High Line I 2010

composition originale pour étole
60 cm x 150 cm
NYC High Line II 2012

composition originale pour étole
60 cm x 150 cm
NYC High Line I 2010

étole en crêpe de soie en édition limitée
NYC High Line II 2012

étole en crêpe de soie en édition limitée

commentaires