Some of the Parts

juin, 2005
L’exposition « Some of the Parts  » ouvre à Beacon, New York, le 25 juin jusqu’au 1er août. La photographie séquentielle et rythmique de Simo Neri sera présentée en cascades descendant du plafond et des murs, à la galerie d’art contemporain Kiesendahl+Calhoun. Le vernissage aura lieu le samedi 25 juin.

En déconstruisant et en ré-assemblant des éléments de la nature, ce travail offre une vision nouvelle des choses ordinaires et familières. Les œuvres pendent verticalement en bandes montées sur toile, ou horizontalement en panneaux montés sur aluminium ou komatex. À première vue, les images peuvent apparaître comme des motifs abstraits de couleurs et de textures, mais de près l’observateur découvre des fragments de terre, de ciel, de végétation, ou de l’eau en cascade. On voit les effets de la chute d’eau, mais jamais la cascade elle-même. La somme des parties est en effet davantage que certaines des parties.Simo Neri nous révèle des choses que nous pourrions autrement ignorer. Son travail nous amène à méditer sur l’essence même de l’objet. En combinant l’immobilité de la photographie avec les séquences du cinéma, l’artiste révèle effectivement la mutabilité insaisissable de la nature.

L’historien de l’architecture Richard Ingersoll écrit : «Contrairement aux photomosaïques de David Hockney des années 1980, qui ont été assemblées à partir de fragments photographiques polaroïd en scènes perspectives, les mosaïques de Simo Neri sont résolument abstraites, et obligent l’imagination à reconstituer l’idée d’un ensemble d’archétypes liés à l’expérience personnelle « .photos : Fréderic Couderc

commentaires