Infinite

Infinite 2001

5 bandes photographiques sur toile
75 cm x 250 cm

Cette oeuvre est une recherche sur la perception de la profondeur, et le synchronisme des reflêxes dans le temps. En utilisant du film 35mm traditionnel, j’ai voulu voir si mon cerveau pouvait se rappeler aveuglément des mouvements de la caméra au cours d’une prise de vue avec 5 rouleaux de pellicule de 24 poses. En l’absence d’une référence visuelle, c’est bien notre sens intuitif du rythme qui maintient une mémoire synchronisée.